NMNM

  • Accueil
  • Expositions
  • Collections
  • Publics
  • Le NMNM
  • Partenaires
  • Presse
    Afin de recevoir les dossiers de presse et visuels disponibles, merci d’écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Publications
jeudi, 27 février 2014 12:55

Disrupt!on


Vendredi 28 Mars, 19H30 - Villa Paloma
Entrée gratuite de 18h à 22h.

Live électronique expérimental par l’artiste sonore et visuel Julien Bayle. 


Dans le cadre de son programme public, le NMNM-Villa Paloma invite Julien Bayle à présenter son projet Disrupt!on, consistant en une performance et une installation, présenté simultanément à Monaco et Londres le vendredi 28 mars à 19h30. A cette occasion, l’ouverture de la Villa Paloma sera exceptionnellement prolongée jusqu’à 22h et l’entrée sera gratuite de 18h à 22h.

Julien Bayle est un artiste sonore et visuel associant son, images et données numériques. A travers une succession de scènes évolutives, alliant séquences sonores et visuelles continues, bruits et chaos, Disrupt!on explore la notion de perturbation. Il montre comment un système prédéterminé peu progressivement évoluer vers quelque chose d’imprévisible.

La performance Disrupt!on, à la Villa Paloma est une œuvre électronique d’une trentaine de minute, explorant et développant l’ensemble des éléments visuels et sonores présents dans l’installation de Londres. Le performeur interagit avec le son, changeant les paramètres des oscillateurs ou intervenant sur le temps, sans pour autant utiliser un tempo spécifique. Chacune de ses actions déstabilise le système qu’il a mis en place.

L’installation Disrupt!on, dans l’espace news of the world à Londres, est déclenchée par la performance de Monaco, qui agit sur elle à travers des protocoles de communication basiques transmis par internet.

Les données introduites par l'artiste depuis Monaco, se matérialisent en un flux sonore et visuel qui évolue et se transforme alors qu’elles transitent sur le réseau internet. A la fin de la performance à Monaco, l'installation de Londres est lancée et le public, prenant en quelque sorte le relais de l’artiste, continue à interagir avec elle – in-situ ou à distance – via Twitter. Plus le nombre d'interactions augmente, plus le caractère imprévisible du système s’amplifie. Chaque hashtag #blpmc détecté contribue à générer de nouvelles formes sonores et visuelles.

S’interrogeant, dans ses installations comme dans ses performances, sur les notions de contrôle vs. chaos, Julien Bayle a perçu les « blps » de Richard Artschwager comme un surgissement imprévu d’information, apparaissant au spectateur dans divers environnements.

Dans notre ère de sons digitaux et de nuages numériques, le nom lui-même (blp se prononce « blip ») renvoie à un son électronique apparaissant soudain dans notre paysage sonore, tel un bruit, une alarme ou une mélodie. Au sein d’un système audio-visuel construit autour d’ordinateurs et de réseaux, ils peuvent prendre la forme de nouveaux comportements, troublant et perturbant celui-ci.

Les premiers blps – une forme oblongue développée par Richard Artschwager en 1967-1968 – étaient conçus à partir de planches de bois peintes. Ils furent par la suite réalisés avec de la peinture aérosol, des pochoirs, des décalcomanies et des crins caoutchoutés. En 1971, lors de l’exposition Sonsbeek buiten de perken (Sonsbeek Between Lawn and Order) aux Pays-Bas, Artschwager installe une série de blps dans l’espace urbain et produit un catalogue documentant ces installations. Cette publication est accompagnée d’un disque comportant sur une face le tic-tac d’une montre et sur l’autre le son d’un robinet qui goutte. Ces bruits de la vie quotidienne constituaient selon lui le pendant sonore de ses blps : des bruits de fonds qui, une fois remarqués, sont presque impossibles à ignorer.

Le Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) – Villa Paloma présente la plus importante rétrospective jamais réalisée sur l’œuvre de Richard Artschwager (1923-2013) du 20 février au 11 mai 2014. Cette exposition est organisée par le Whitney Museum of American Art, New York, en association avec la Yale University Art Gallery, New Haven.

Informations pratiques:

A Monaco: NMNM Villa Paloma ; vendredi 28 mars à 19h30 (performance à 20h)
Dans la limite des places disponibles, inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou (+377)98.98.48.60

A Londres : News of the World ; opening le 28 mars à 19h, installation Disrupt!on visible jusqu’au dimanche 13 avril  
News of the World, enclave 4, 50 Resolution Way, London SE8 4NT
TEXT: 07851 318 230
EMAIL: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
fb: https://www.facebook.com/groups/newsoftheworldgallery/


 
Nouveau Musée
National de Monaco
Administration
Monte-Carlo View
8 avenue Hector Otto
98000 Monaco
Tel +377 98 98 19 62
Fax +377 93 50 94 38
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
-
Villa Paloma
56, boulevard du Jardin Exotique
Tel +377 98 98 48 60
-
Villa Sauber
17, avenue Princesse Grace
Tel +377 98 98 91 26
Vous êtes ici : Accueil