NMNM

  • Accueil
  • Expositions
  • Collections
  • Publics
  • Le NMNM
  • Partenaires
  • Presse
    Afin de recevoir les dossiers de presse et visuels disponibles, merci d’écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Publications
Elodie Biancheri

Elodie Biancheri

jeudi, 14 mai 2020 17:19

Les poupées en plastique


Les premières poupées en plastique sont fabriquées à partir de la fin du XIXe siècle. Le celluloïde, économique, facile à produire et à traiter, commence à supplanter les matières traditionnelles. Ce composé sera lui-même évincé au milieu des années 1950 avec l’essor de nouvelles matières plastiques.

Cette ère moderne des poupées est représentée au sein de la Collection du NMNM par un ensemble d’environ 200 éléments. La production de ce fonds s’étend sur plus d’un siècle. Il est composé de modèles et de fabricants variés : poupées du monde, baigneurs, mannequins ; produits par les Sociétés Nobel de France, Alexander Doll Compagny, Wernicke, Gégé, Clodrey, Bella, Crolly Doll, Mattel...

Derrière son apparente unicité matérielle, le fonds des poupées en plastique et élastomère se décline en une diversité de familles et d’aspects : cellulosique, polyamide, polystyrène, polychlorure de vinyle, polyester, caoutchouc naturel ou synthétique; sous forme de plaque, de mousse ou de film, transparent ou opaque, brillant ou mat, dur ou souple. Ces composés se dégradent différement sous les effets de la lumière, de la chaleur ou de l’humidité. Il est donc essentiel de pouvoir les identifier précisément pour engager une démarche efficace de préservation.






Imaginé dans le cadre de l'exposition Variations, les décors lumineux d'Eugène Frey présentés par João Maria Gusmão et en lien avec les oeuvres d'Emmanuel Cottier, Lotte Reiniger et Michel Ocelot, cet atelier propose de s'essayer à l’animation. L’enfant invente une histoire, dessine, découpe, et anime les images par le biais d’une application sur téléphone ou tablette. Un moment très créatif avec une multitude de possibilités pour toute la famille.


Imaginé dans le cadre de l'exposition Variations, les décors lumineux d'Eugène Frey présentés par João Maria Gusmão et en lien avec l'œuvre Camera inside Camera, 2010 du João Maria Gusmão et Pedro Paiva, cet atelier propose de fabriquer votre propre camera obscura


Atelier destiné à des enfants à partir de 5 ans accompagnés d'un adulte, imaginé à partir de l'oeuvre Collection de Chaussures, 2015-2019 de Michel Blazy.


Lorsque le changement d’état fait œuvre, les moyens de préservation relèvent d’une série d’opérations à renouveler au fil du temps. 

Disposé au sol, vertèbre après vertèbre, Ver dur représente un étrange squelette. En s’approchant, celui-ci se révèle être constitué de biscuits pour chiens, en forme d’os.
Il pourrait s'agir d'un squelette de reptile, d’un monstre échoué, ou comme son titre semble l'indiquer, d’un lombric, paradoxalement vertébré. Le titre de l'œuvre évoque aussi les «verdures», tapisseries végétales de la fin du Moyen Âge. Invoquant les notions de paysage et de nature morte, l’œuvre se déploie en fonction de l’espace d’exposition. En attendant sa prochaine présentation, les biscuits sont conservés en poches hermétiques pour les protéger des insectes qui pourraient à leur tour se nourrir de leur substance. 



L’érable Sans titre, présenté dans le jardin de la Villa Paloma, suit naturellement le rythme des saisons. A chaque printemps, lorsque les branches se dénudent de leurs feuilles et que les premiers bourgeons apparaissent, les nouvelles pousses sont recouvertes de feuilles d’or.



Sculptcure est composée d’une accumulation de peaux d’oranges pressées. L’approvisionnement continu en pelures fraiches rend perceptible l’évolution en cours. 



Collection de chaussures est un ensemble de paires de baskets dans lesquelles quatre variétés de végétaux ont été plantées. Chaque chaussure contient au moins un arbuste, témoin du temps qui passe. Et c’est au profit de l’épanouissement des plantes que les chaussures se dégradent. 



L’œuvre Peau de bête est activée à chaque exposition : deux couches de crème dessert au chocolat sont appliquées au pinceau sur la surface de l’œuvre pour pallier à son blanchiment naturel. Aussi, l’apparition de fissures nécessite la réalisation de consolidations. 



La nappe recouvrant la table de Nature molle est, elle, vouée à se fissurer jusqu’à la rupture. L’eau qui a été vaporisée sur de fines couches de colle à papier peint lors de sa réalisation s’évapore lentement. Son desséchement en cours suit la rétractation des fruits et légumes qu’elle supporte et qui ont subi le même traitement. La vaisselle réalisée en agar-agar se rétracte et jaunit. Elle est renouvelée lorsque les gobelets sont réduits à la taille de dés à coudre. Les processus de fabrication sont répétés. Les brèches se creusent. Le temps s’écoule. 



Imaginé à partir de l'oeuvre de Nathalie Du Pasquier, Untitled (Construction FFF), 2015 conservée dans les collections du Nouveau Musée National de Monaco et acquise grâce au soutien de UBS (Monaco) S.A., cet atelier aborde le motif par la technique du masquage. L’enfant apprend à dessiner les formes géométriques et à les combiner.

jeudi, 16 avril 2020 12:30

La collection de Poupées


L'exposition, durant de nombreuses années, de la collection de poupées de Madeleine de Galéa à la Villa Sauber a suscité de nombreuses propositions de dons, venues ainsi, au fil des ans, enrichir le fonds du Musée. Après avoir porté un regard sur la collection initiale, cet ensemble plus tardif a été traité sur la chaîne du chantier de la collection.

De mains en mains, les poupées sont identifiées et marquées de leurs numéros d’inventaire. Leur état de conservation est relevé, par la description des altérations, puis documenté par des photographies de détails.

Pour remédier aux pertes immédiates, des interventions urgentes sont effectuées telles que le refixage d’une couche colorée se soulevant de son support.

Les futures interventions de conservation-restauration à prévoir sont estimées puis les poupées sont mesurées, dépoussiérées et photographiées.

Avant de retourner en réserves, elles sont conditionnées dans des boites dans lesquelles têtes, bustes, bras et jambes sont calés sur des supports en mousse. Les textiles sont mis en forme par des boudins en film de mousse. À l’abri de la lumière et de la poussière, les poupées sont protégées de l’abrasion, des vibrations, des chocs et pressions qui peuvent se produire au cours des manipulations.






Cet atelier propose de monter votre propre spectacle de variétés.

En vous inspirant de la technique ancestrale des théâtres d'ombres, construisez votre théâtre, créez vos personnages, jouez et racontez vos histoires.


Imaginé dans le cadre de l'exposition Variations, les décors lumineux d'Eugène Frey présentés par João Maria Gusmão, cet atelier propose de monter votre propre spectacle de variétés.

En vous inspirant de la technique ancestrale des théâtres d'ombres, construisez votre théâtre, créez vos personnages, jouez et racontez vos histoires.

Page 1 sur 34
 
Nouveau Musée
National de Monaco
Administration
Monte-Carlo View
8 avenue Hector Otto
98000 Monaco
Tel +377 98 98 19 62
Fax +377 93 50 94 38
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
-
Villa Paloma
56, boulevard du Jardin Exotique
Tel +377 98 98 48 60
-
Villa Sauber
17, avenue Princesse Grace
Tel +377 98 98 91 26
Vous êtes ici : Accueil Villa Paloma Elodie Biancheri