Le Silence. une fiction

02.02.2012 - 03.04.2012 / Villa Paloma

Erin Shirref, Moon (détail),2010
Installation vidéo (couleur, sans son)
Courtesy of the artist and Lisa Cooley, New York

Le Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) présente à la Villa Paloma LE SILENCE Une fiction, une exposition qui propose à travers le filtre de la fiction et le travail de 25 artistes internationaux une relecture des vestiges et des signes de notre temps. Comme le précise le commissaire, Simone Menegoi cette exposition propose « un récit fantastique, une forme de décor narratif qui relate l’histoire d’une planète devenue inhabitable pour des raisons obscures…».

Du 2 février au 3 avril 2012, LE SILENCE Une fiction rassemble un corpus d’œuvres contemporaines qui, des Accumulations d’Arman aux photographies de Hiroshi Sugimoto, brossent le portrait d’un monde familier et pourtant étranger. L’histoire se trouve ici renversée, comme si les œuvres, fragments d’une ère contemporaine, étaient observées à travers les yeux d’un archéologue ou d’un anthropologue provenant d’une ère future.

Entre essai scientifique, et récit fictionnel, l’exposition invite le visiteur à recomposer une histoire à la force de l’imagination. Le parcours se compose de photographies et de vidéo d’artistes qui se confrontent au genre traditionnel du paysage, mis en perspective dans une esthétique du Sublime. Puis d’œuvres qui font état de désastres humains et économiques, réels, survenus au cours des quarante dernières années. Enfin, une section en appelle aux sculpteurs qui, depuis les années soixante, ont travaillé avec des restes d’objets et de matériaux quotidiens, à l’instar des sculptures du jeune américain Michael E. Smith, faites de déchets ramassés dans le désert urbain de sa ville d’origine, Détroit. Ces fossiles de la civilisation de consommation puisent également dans des désastres réels ou les cités industrielles à l’abandon.

Avec cette exposition, le NMNM renoue avec la tradition de soutien aux missions d’exploration, chère à la Principauté. Le Nouveau Musée National de Monaco a ainsi soutenu l’expédition d’Adrien Missika dans le désert de Karakoum à Darvaza au Turkménistan. Une œuvre – Darvaza – produite pour cette exposition, est projetée dans le parcours de cette narration. Toujours dans cette même perspective, le Musée a également permis aux commissaires Simone Menegoi, et Cristiano Raimondi accompagnés de Chris Sharp, de partir explorer la ville de Détroit aux Etats-Unis, où ils ont notamment rencontré l’artiste Michael E. Smith, et où ils ont approfondi le thème de cette exposition.

Liste des artistes : Dove Allouche, Vladimir Arkhipov, Arman, Bartolomeo Bimbi, Maurice Blaussyld, Michel Blazy, Karl Blossfeldt, Brassaï, Peter Buggenhout, Carlos Casas, Romeo Castellucci, Lourdes Castro, Tony Cragg, Daniel Gustav Cramer, Geert Goiris, Jochen Lempert, Yves Marchand & Romain Meffre, Adrien Missika, Linda Fregni Nagler, Walter Pichler, Rudolf Polanszky, Pierre Savatier, Erin Shirreff, Michael E. Smith, Daniel Spoerri, Hiroshi Sugimoto

L’exposition LE SILENCE Une fiction au Nouveau Musée National de Monaco est placée sous le commissariat de Simone Menegoi et le co-commissariat de Cristiano Raimondi (NMNM). Elle est complétée par une nouvelle rédigée par Chris Sharp, remarquable pendant fictionnel de l’exposition.

L’exposition est accompagnée d’une publication du NMNM éditée chez MACK Books, d’environ 250 pages. Cet ouvrage, bilingue, inclue des visuels, des textes critiques (dont un rédigé par Marc Augé) ainsi que la nouvelle écrite par Chris Sharp.

A l’occasion du vernissage de l’exposition, l’artiste italienne Linda Fregni Nagler réalisera une performance : Things that Death Cannot Destroy(Part 5 – The Silence), 2012.


Commissaire de l’exposition : Simone Menegoi
Commissaire associé : Cristiano Raimondi