LE NMNM

1873-1889 : Musée d’histoire locale rassemblant tableaux, estampes, œuvres lapidaires et céramiques, dans le sillage de l’Exposition universelle de Vienne

1935-1958 : Musée des Beaux-Arts en la Villa Sainte-Cécile. Il réunit des œuvres provenant de l’ancien musée d’histoire locale, et quelques donations privées – dont celle du Prince Arfa Riza Mirza Khan ou d’Alphonse Visconti, le décorateur de l’Opéra de Monte-Carlo – autour de l’important dépôt de la collection d’art contemporain de M. Wakefield Mori.

1972 : Création du Musée National de Monaco avec l’inauguration de la Villa Sauber qui abrite la collection de poupées et automates de Madeleine de Galéa, léguée par son petit-fils Christian de Galéa au Prince Rainier III.

2003-2006 : Nomination de Jean-Michel Bouhours en tant que chef de projet de la préfiguration du Nouveau Musée, dont la première exposition Acte 1 pour une nouveau musée a eu lieu en 2004 à la salle d’expositions du Quai Antoine-Ier.

2006 : Réactivation de l’établissement public Musée National et nomination de Jean-Michel Bouhours au poste de directeur

2004-2008 : Organisation d’expositions temporaires hors les murs (salle d’exposition du Quai Antoine-Ier) et dans l’une des salles de la Villa Sauber.

2009 : Présentation de la première exposition temporaire à la Villa Sauber : Etonne-moi !  Serge Diaghilev et les Ballets Russes après la mise en réserve de la collection de poupées et automates de Madeleine de Galéa. Nomination de Marie-Claude Beaud au poste de directeur du NMNM.

2010 : Inauguration de la Villa Paloma en tant que second lieu d’exposition du NMNM avec l’exposition « La Carte d’Après Nature ».

2021 : Nomination de Björn Dahlström au poste de directeur du NMNM.