Borrowed Words Une performance d'Oriol Vilanova inteprétée par Patrizia Sandretto Re Rebaudengo

19H00 / Performance - Villa Sauber

Pour Borrowed Words (2016), un collectionneur ou une collectionneuse déclare son amour inconditionnel à sa collection. Le collectionneur confie ouvertement que la collection lui procure du plaisir. Ce sont des mots sincères qui soulignent l’aveuglement et parfois même l’intensité douloureuse qui relie le collectionneur et la collection. L’enamouré parle de ses œuvres objet par objet avec plein d’humour et de références aux chansons célèbres, ainsi qu’à la poésie surréaliste.

Patrizia Sandretto Re Rebaudengo collectionne l’art contemporain depuis 1992, trois ans plus tard elle crée la fondation Sandretto Re Rebaudengo aujourd’hui devenue une célèbre institution turinoise. 

Oriol Vilanova (Manresa, 1980) vit à Bruxelles. En chinant dans les marchés aux puces, ses lieux préférés pour sa recherche, il construit une collection de cartes postales pour créer « une machine à penser » qui fournit les fondations conceptuelles pour ses pièces de théâtre, installations et performances.


La performance a été suivie d’une conversation en anglais entre Patrizia Sandretto Re Rebaudengo, Oriol Vilanova et Benjamin Laugier (NMNM)