L’oeil sur les automates par Klaus Lorenz, restaurateur

28.01.2016 • 18h00 / Rencontre / Conversation - Villa Sauber

Vue d’exposition LAB Les coulisses du musée d’art de Monaco – La collection d’automates
Photo NMNM/François Fernandez

Après six ans de « repos » dans différents espaces de réserves, la collection d’automates et de jouets mécaniques de Madeleine de Galéa – comprenant près de cent pièces historiques – est de nouveau présentée à l’étage de la Villa Sauber, dans le cadre d’une vaste étude de conservation-restauration menés en collaboration avec les restaurateurs Klaus Lorenz et Catherine Oudoin Lorenz.

La rencontre proposée le jeudi 28 janvier sera dédiée à la figure du Pierrot écrivain, et suivie d’une démonstration de plusieurs automates mécaniques de la collection.

A partir des différentes étapes de sa restauration, Klaus Lorenz dresse un parallèle entre le célèbre automate créé par la maison Vichy en 1875 et la pantomime lumineuse « Pauvre Pierrot », réalisée par Emile Reynaud et présentée dans le fameux Théâtre Optique du Musée Grévin entre 1892 et 1894.


Dans le cadre du LAB, les coulisses du musée d’art de Monaco.