Paul Sietsema Project Room

18.10.2015 - 17.01.2016 / Villa Paloma

Paul Sietsema,
At the hour of Tea, 2013
still from 16mm film
© Paul Sietsema
Courtesy Matthew Marks Gallery

 

Pour cette exposition, Paul Sietsema a produit sept nouvelles oeuvres.

Dans ses œuvres en deux dimensions et dans ses films, Paul Sietsema part de sources secondaires dans le but de repenser les mécanismes de transmission de la connaissance. Ainsi, les objets qu’il choisit de reproduire lui permettent d’explorer la relation ambiguë entre matière et imaginaire qui détermine notre façon de comprendre l’histoire et la culture. Ces objets et ces images proviennent, en effet, de champs de savoir les plus disparates.

Le temps de réalisation est fondamental. Les œuvres de Sietsema sont le fruit de processus conçus et réalisés dans son atelier, lieu de concentration et d’inspiration sans relâche dans lequel se joue sa réflexion sur ce que signifie faire de l’art et  sur les moyens – métaphoriques ou concrets – pour y parvenir. Dans une continuité fluide de médiums et de matériaux, Sietsema interroge la notion de reproduction. Les œuvres qui représentent de façon hyperréaliste des outils, par exemple, sont réalisées par l’artiste en versant de la laque sur des objets qui sont ensuite photographiés. Puis l’image numérique de chaque objet est transférée par un processus d’impression sur un nouveau support (souvent une toile) et à nouveau peinte à la laque afin d’emphatiser résonance et dissonance entre objet et image, matériau brut et représentation. Les sujets choisis par Sietsema évoquent souvent de manière plus ou moins directe l’idée qu’aujourd’hui l’œuvre d’art est naturellement injectée et perçue à l’intérieur du flux économique, par conséquent le geste pictural est un geste auquel on peut attribuer une véritable valeur d’échange (il suffit, à cet égard, de se référer à la récurrence de l’image des pièces de monnaie). Ce thème est également central dans ses Newspaper drawings qui ont comme point de départ des journaux collectés dont il reproduit les pages liées à la sphère socio-économique  Le journal est aussi considéré comme un contexte dans lequel des situations privées sont rendues publiques par la représentation bidimensionnelle et linguistique.

En parallèle à la Project Room, la Video Room présentera At the hour of tea, 2013

Cette pièce présente un arrangement d’objets du genre de ceux qu’on trouve communément sur un bureau. Dans ce film, Sietsema rassemble les outils de la recherche ou du bureau avec les objets de contemplation qu’on y trouve souvent, superposant les périodes au sein de la matrice de perceptions d’un poste de travail.


Commissaires de l’exposition : Eva Fabbris et Cristiano Raimondi