La collection de poupées

Détail d’une main
Poupée allemande
Collection NMNM, NT001
Photo NMNM

L’exposition, durant de nombreuses années, de la collection de poupées de Madeleine de Galéa à la Villa Sauber a suscité de nombreuses propositions de dons, venues ainsi, au fil des ans, enrichir le fonds du Musée. Après avoir porté un regard sur la collection initiale, cet ensemble plus tardif a été traité sur la chaîne du chantier de la collection.

De mains en mains, les poupées sont identifiées et marquées de leurs numéros d’inventaire. Leur état de conservation est relevé, par la description des altérations, puis documenté par des photographies de détails.

Pour remédier aux pertes immédiates, des interventions urgentes sont effectuées telles que le refixage d’une couche colorée se soulevant de son support.

Les futures interventions de conservation-restauration à prévoir sont estimées puis les poupées sont mesurées, dépoussiérées et photographiées.

Avant de retourner en réserves, elles sont conditionnées dans des boites dans lesquelles têtes, bustes, bras et jambes sont calés sur des supports en mousse. Les textiles sont mis en forme par des boudins en film de mousse. À l’abri de la lumière et de la poussière, les poupées sont protégées de l’abrasion, des vibrations, des chocs et pressions qui peuvent se produire au cours des manipulations.